Propriétés du CBD

Le CBD est une molécule présente dans le Cannabis et qui a de multiples vertus thérapeutiques. En médecine chinoise , le Cannabis est utilisé depuis des milliers d’années pour guérir de nombreuses maladies. Malheureusement, la plupart des patients sont mal informés à propos des vertus de cette plante, car il n’existe pas de médecin accrédité qui soit spécialisé dans ce type de traitement.

Après des recherches poussées, l’équipe d’Alpha-Cat a pu trouver une nutritionniste experte dans le domaine du CBD, qui le considère comme un complément alimentaire. Dirigée par Viola Brugnatelli, l’équipe de NatureGoingSmart publie des articles scientifiques hebdomadaires sur les effets du chanvre.

Si vous voulez en savoir davantage sur le CBD et ses effets sur différentes pathologies, cet article est pour vous ! (Pour plus d’illustrations sur le CBD, nous vous invitons à aller sur ce site : Alchimiaweb)

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol, aussi connu sous le nom de CBD est un cannabinoïde présent dans la plante du cannabis. Sa configuration moléculaire est similaire à celle du THC, mais contrairement à ce dernier, le CBD ne contient pas d’effets psychotropes (c.-à-d., il ne cause pas d’effet d’intoxication, d’étourdissement ou d’euphorie), qui sont plus des caractéristiques attribuées au THC et de façon plus générale au cannabis récréatif.

Le CBD possède des propriétés thérapeutiques que nous allons vous présenter dans cet article. Une caractéristique intéressante de cette molécule c’est son extrêmement faible toxicité, ce qui explique qu’elle a très peu d’effets secondaires : dans le pire des cas, une dose trop forte peut causer une sensation de somnolence. Le CBD à une faible affinité avec les récepteurs de cannabinoïdes (CB1 et CB2), mais qui induit une variété d’effets lorsqu’il est relié à d’autres récepteurs humains, tels le GPR55, les récepteurs sérotonine, ou encore le 5HT1A.

Une étude publiée en février 2015 dans « Pharmacology & Pharmacy« , montre qu’un extrait de plante cannabis avec une forte concentration de CBD, est plus efficace sur l’amélioration des symptômes causés par des pathologies que du CBD utilisé dans sa forme pure. La présence des autres cannabinoïdes, des terpènes aromatiques et des centaines d’autres molécules présentes dans la plante, agit en synergie pour améliorer l’action naturelle du CBD. Par conséquent, lorsque vous vous renseignez sur les produits CBD, regardez bien des produits qui ne contiennent pas uniquement du CBD sous sa forme isolé, mais qui contiennent bien une synergie de molécules (spectre complet).

Les produits CBD qui se consomment oralement sont principalement trouvés sous forme d’huile, de gélule ou de spray, ce dernier pouvant être utilisé sous la langue. Le dosage exact du CBD n’est pas encore correctement défini par la science et varie en fonction de la pathologie. Cependant, il est conseillé de commencer avec 1 mg de CBD/kilo, puis d’augmenter lentement le dosage jusqu’à trouver l’effet désiré.

Le CBD peut également être utilisé sous forme de crème, pommade ou autres cosmétiques. Cette application topique est efficace contre les douleurs localisées et les problèmes de peaux comme l’acné ou encore les psoriasis.

Il existe aussi de nombreuses variétés de cannabis qui ont des proportions équilibrées entre le CBD et le THC. Ces plantes ont des effets psychotropes moins fort que le Cannabis traditionnel riche en THC. Avec ces plantes, il est possible de ressentir les avantages du CBD. Une banque de graine, le « CBD Crew », a récemment développé une variété de cannabis plus riche en CBD qu’en THC, appelé « CBD Therapy« .

Si vous voulez apprécier les propriétés thérapeutiques du CBD et qu’en même temps vous aimez les effets récréatifs du THC, ne vous inquiétez pas : cette étude, publiée en décembre 2015 dans « neuropsychopharmacology« , montre que la consommation orale de CBD ne réduit ni la puissance ni la qualité des effets du THC fumé ou vaporisé. Il n’est pas nécessaire de choisir entre le plaisir et la santé!

Dans quelles conditions utilise-t-on le CBD ?

Après avoir étudié plus de 1 500 publications scientifiques sur le cannabidiol, recensé depuis la découverte des cannabinoïdes par le Professeur Mechoulan en 1964, nous avons constaté que la moitié avaient été conduites dans les 5 dernières années. Cela montre une augmentation significative des études concentrées autour de la recherche médicale sur cette molécule avec ses différentes propriétés fascinantes, qui sont énumérées ci-dessous par pathologie et conditions physiques:

Douleurs et inflammation:

Le cannabidiol a des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires puissantes, vous pouvez l’utiliser oralement ou l’appliquer directement sur la peau via une crème.

Cannabidiol (CBD) et ses analogues : peuvent être utilisés pour réduire l’inflammation, d’après une étude publiée dans la revue « Bioorganic & Medicinal Chemistry », en février 2015.

Cannabidiol, une nouvelle stratégie thérapeutique pour réduire les douleurs inflammatoires. Article publié dans la revue « Free Radical Biology and Medicine », en septembre 2011.

Le CBD est également efficace contre les douleurs causées par l’arthrite, selon une étude publiée en octobre 2015 dans « European Journal of Pain ».

Anxiété et dépression:

Le CBD est un anxiolytique efficace qui aide à réguler l’humeur et qui empêche les phases de dépression, comme montré dans ces récentes études :

Le cannabidiol provoque rapidement un effet antidépresseur. Étude publiée en octobre 2015, dans la revue « Neuropharmacology ».

Le cannabidiol, un traitement potentiel contre les troubles de l’anxiété. Publié en septembre 2015, dans le « Journal of the American Society for Experimental NeuroTherapeutics ».

Les effets antidépresseurs et anxiolytiques du cannabidiol. Étude publiée en 2014 dans la revue « NCS & Neurological Disorders ».

Le cannabidiol, un composant du Cannabis Sativa L., comme traitement anxiolytique. Publication de juin 2012 dans « Revista Brasileira de Psiquiatria ».

Le cannabidiol serait efficace contre les crises d’angoisses et les crises de paniques, comme le montre l’étude publiée en mai 2016 dans le journal « Current Neuropharmacology« .

Épilepsie:

Le CBD agit efficacement sur des patients victimes de diverses formes d’épilepsies, et même chez des patients qui supportent mal les médicaments traditionnels, comme chez les enfants qui souffrent du syndrome de Darvet, de West ou encore le Lennox-Gastaut. Nous vous invitons à lire cet article sur les usages du cannabis en cas d’épilepsie, il comporte beaucoup d’informations et d’études sur le sujet, l’une des plus pertinentes étant celle du Docteur Devinsky, publié en 2014 dans la revue « Epilepsia« .

Antipsychotique:

Le cannabidiol a des propriétés antipsychotiques importantes utilisées en particulier pour soulager les symptômes de la schizophrénie.

Le cannabidiol : peut-il être utilisé comme une alternative aux antipsychotiques ? Publication du « Journal de la recherche psychiatrique », en mars 2016.

Examen systématique des propriétés antipsychotiques du cannabidiol sur l’homme. Publication de février 2015, dans le « Journal Schizophrenia Research »

Le cannabidiol, un potentiel traitement contre la psychose. Article publié en juin 2012, dans le journal « Current Pharmaceutical Design ».

Le cannabidiol, un potentiel traitement contre la psychose. Article publié en juin 2012, dans le journal « Current Pharmaceutical Design ».

Nausées et vomissements:

Le Cannabidiol possède des propriétés antiémétiques, comme montré dans l’étude publiée en août 2011 dans le « British Journal of Pharmacology ».

Le CBD est très efficace contre les nausées et vomissements causés par la chimiothérapie, d’après une étude publiée en décembre 2010, dans le « British Journal of Pharmacology ».

Maladies inflammatoires de l’intestin (MII):

Le cannabidiol est également étudié pour son efficacité contre les maladies inflammatoires de l’intestin notamment la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse :

Le CBD contre les maladies inflammatoires de l’intestin. Article publié en mai 2013 dans le journal « Phytotherapy Research »

Le Cannabidiol réduit les inflammations intestinales. Étude publiée en décembre 2011 dans le journal « Plos ONE ».

Sclérose en plaques :

Le CBD est l’un des deux ingrédients actifs utilisés dans le Sativex, le médicament pour les patients qui souffrent de sclérose en plaques (le second ingrédient actif est le THC). Ces cannabinoïdes sont également efficaces infusés dans une crème pour traiter les symptômes de cette maladie, selon une étude publiée en janvier 2016 dans le « Journal of Pharmaceutical Sciences DARU ».

Acné:

Le CBD a un effet sébostatique et anti-inflammatoire sur les sébocytes humains, ce qui le rend très efficace comme traitement contre l’acné. Publié dans le « Journal of Clinical Investigation » en juillet 2014.

Toujours sur le même sujet, cette étude publiée en avril 2016 dans le journal « Experimental Dermatology » en avril 2016 montre que les cannabinoïdes CBDV, CBC et THCV sont également utiles pour traiter l’acné, une maladie de la peau présente essentiellement chez les adolescents et de nombreux adultes.

Troubles neurologiques et neuropsychiatriques:

Le cannabidiol protège les neurones contre la dégénérescence. Cette propriété neuro-protectrice est très utile contre les maladies neurologiques. Le Cannabis est utilisé par exemple pour traiter la maladie d’Alzheimer, l’une des études les plus pertinentes à ce sujet a été publiée en février 2011, dans le journal « Molecular Pharmacology« .

L’action du CBD est plus essentiellement étudiée pour traiter les maladies neurologiques :

Le cannabidiol, neuro-protection et maladies neuropsychiatriques. Publié février 2016 dans le journal « Pharmacological Research ».

Le cannabidiol en médecine , analyse du potentiel thérapeutique du cannabidiol contre les troubles du SNC (maladies du système nerveux central). Une étude publiée en octobre 2008, dans le journal « Phytotherapy Research ».

Addiction à la drogue:

Le cannabidiol (CBD) peut être utilisé pour combattre les comportements addictifs, comme le décrit une publication de mai 2015, dans la revue  » Substance Abuse: Research and Treatment. »

Le CBD est particulièrement efficace pour aider à arrêter de fumer, selon une étude publiée en avril 2013 dans le journal « Addictive Behaviors. » Il peut aussi être utile pour combattre l’addiction aux opiacés, comme le suggère cette étude d’octobre 2015, publiée dans la revue « Neurotherapeutics. »

Fractures:

Selon une étude publiée en mars 2015, dans le « Journal of Bone and Mineral Research« , le cannabidiol (CBD) accélère la cicatrisation des fractures d’os en stimulant l’activité des ostéoclastes.

Cancer:

Le CBD combat certains types de cancers, et sa popularité ne fait qu’augmenter auprès des chercheurs pour ces nombreuses propriétés anti tumorales. Le cannabidiol exerce une action anti-angiogénique (c.-à-d., il inhibe la création de nouveaux vaisseaux sanguins nécessaire à la tumeur pour grandir), comme expliqué dans la publication de mai 2012 dans le « British Journal of Pharmacology. »

Protection de la vésicule:

Le cannabidiol protège la vésicule des stéatoses hépatiques causées par la consommation d’alcool, d’après une étude publiée dans le magazine « Free Radical Biology & Medicine« , en mars 2014.

Cette action protectrice n’est pas uniquement applicable à la consommation d’alcool, le CBD protège aussi la vésicule des dommages causés par la consommation de cocaïne, comme le démontre cette étude d’avril 2015 publiée dans la revue «  Mediators of Inflammation. »

Diabète: 

Le cannabidiol (CBD) serait capable de réduire l’incidence du diabète. Il pourrait aussi aider à traiter les complications liées à cette maladie, comme le diabète cardio-vasculaire ainsi que le diabète rétinopathie. (Source : Autoimmunity).

Cette liste non exhaustive de pathologies pouvant être traitées avec du CBD sera mise à jour régulièrement, en s’appuyant sur les dernières avancées scientifiques. Par exemple, nous savons que le cannabidiol est actuellement étudié dans la lutte contre l’obésité, l’asthme, la discopathie dégénérative ou encore pour ces effets bénéfiques sur le système cardio-vasculaire.

History of Phyto-Cannabinoids Discovery

Prof Lumir Hanus

13466001_10104450951055263_6077918770842248911_n

The Alpha-CAT team had the incredible honor of meeting Prof. Hanuš, one of our cannabis science heroes! For those of you who don’t know: https://en.wikipedia.org/wiki/Lumír_Ondřej_Hanuš

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *